Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

Meeting the Man

January 19, 2022, 6:54 PM ET [746 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

For nearly an hour, the newly formed Canadiens triumvirate fielded the many questions of the Montreal media and answered them as much as they could. When I say as much as they could, I mean that clearly, they’ve yet to draw-up the plan for this franchise (of they’re not ready to share it yet) and so they couldn’t say much about what lies ahead, but there was nonetheless some interesting information shared.

First and foremost, Kent Hughes made it clear, he did want the job and he’s 100% committed to it, yes he had to think long and hard before taking it because it has an impact on his family, his clients and his colleagues, but at the end of the day, being the general manager of the team he dreamt of playing for is too good an opportunity to pass. He revealed that Gorton had tried to hire him when he was still with the Rangers, but he didn’t feel ready to make the move back then and well, it wasn’t the Canadiens. It made me chuckle when he said that Bill Guerin had called him to say: “Come on, it’s the equivalent of the Yankees in baseball or the Cowboys in football, there’s no decision to make there!”.

Both Molson and Gorton went out of their way to say that Hughes wasn’t the favorite from the start and that there were good reasons to go through the process which allowed them to meet with plenty of great candidates and hear their vision of the organization which he said was eye opening. No new nominations were announced today but Molson did say that it would be up to Gorton and Hughes to decide who else would be joining the hockey operations department either amongst the candidates they’ve interviewed already or not, but Hughes did mention that they would discuss and interview candidates for the assistant GM role. Or course, having them in place sooner rather than later would be good, but it’s more important to get the right person than to get someone right now.

For now, Hughes described his 3 top priorities as follows: meeting and getting to know both the players and the personnel, then visit and evaluate the departments of advance stats, scouting and player development and, of course, get ready for the trade deadline which is now 2 months away. Gorton said that no player has asked him for a trade to date and both men remained tight lipped about any sort of trade talk.

What will Kent Hughes Canadiens’ look like? Well, he said that in an ideal world, they would be a fast puck possession team which is offensive minded while being defensively sound. He did however add that you do have to build around the players that you do have and that sometimes, it can be a lengthy process. He has no intention of changing the coach for now, he plans to speak with Dominique Ducharme and see what he has to say, but he does add that he has his own ideas about what a modern-day coach should be like, and it seems clear that Ducharme will get to hear all about that. Interestingly, he also mentioned that a coach has got to be suited to the team he coaches, citing Trotz in New York and Cooper in Tampa as examples.

Asked what about the Habs roster made him decide to accept the role, he said that he didn’t want a ready-made roster, he’s here to work and he likes a challenge. He mentions that the Canadiens do have some exciting young players that you can build around like Suzuki and Caufield but also some more established players. Now, he wants to speak to the players and get a feel for the team, understand the dressing room.

For Hughes, the word used doesn’t matter whether you want to call it a reconstruction, a reset, a rebuilt, his goal remains the same: to build a winning team for years to come, not just for a year or two, he wants to build a consistent winner. How do you do that? Well, there’s more to it than just going out and getting the best players, you need to put a culture in place that will make players want to come here, it’s not always about the money, sometimes it can be more about the opportunity. In other words, build a winning team and the players will come.

For those wondering how Hughes’ skillset will complement Gorton’s he said that he’s a really good hockey person, he knows how the players and the agents think but he’s also spent a lot of time doing some scouting for clients and working on player development, trying to help his client improves and he believes that’s important for a team. Interestingly, he said that Ron Hextall once told him he was in the business of buying high and selling low and he wants to get away from that mentality. He wants to use his knowledge and the data available to make the players progress and make them better.

From a drafting standpoint, he believes it’s not the GM’s role to have an opinion on every prospect after seeing them play once or twice, his job is to decide what kind of player the organization wants, the team’s identity, their character and he states that’s it’s important to get to know these players more, familiarity brings knowledge. It sounds like the Canadiens are going to get much more serious about their drafting. For now, Gorton is comfortable with Martin Lapointe overseeing the drafting, but it’s hard to hire new scouting staff during the season. It wouldn’t be surprising if we saw some new hires after the next draft, since both Gorton and Hughes appear to be serious about building the department.

Finally, a journalist asked Geoff Molson if he wanted to see Carey Price finish his career with the Canadiens and the owner only said that for him, the priority is Carey Price’s health. He wants him to be well and be able to play like he did in the playoffs. Tomorrow, Gorton and Hughes will get on a plane and join the team in Vegas to start the real work, I for one can’t wait to see what’s to come for the Habs.



Pendant près d’une heure, le trio exécutif du CH a répondu à un barrage de question de la part des médias montréalais en dévoilant l’information qu’il pouvait. Quand je dis qu’il pouvait, je veux dire que clairement, le plan est encore flou (ou encore ils ne sont pas prêts à le dévoiler) et il ne pouvait donc pas nous dire ce qui s’en vient, mais il y avait tout de même de l’information intéressante.

En premier lieu, Ken Hughes a été clair, il voulait le rôle et il est investi dans celui-ci à 100%, oui, il a dû réfléchir avant de faire le saut, parce que la décision a un impact non seulement sur lui mais également sur sa famille, ses clients et ses collègues. Finalement, être le directeur gérant de l’équipe pour laquelle il rêvait de jouer quand il était tout jeune était une opportunité trop alléchante pour être refusée. Il a révélé que Gorton avait déjà tenté de l’engager quand il travaillait pour les Rangers, mais qu’à l’époque, il ne se sentait pas prêt et que les Rangers, ce n’était pas le CH. Il m’a fait sourire quand il a mentionné que Bill Guerin lui avait passé un coup de fil pour dire “Voyons! C’est l’équivalent des Yankees au baseball ou des Cowboys au football, la décision se prend toute seule!”

Tant Molson que Gorton on dit que Hughes n’était pas le favori dès le départ et qu’ils avaient de bonnes raisons de se prêter au long processus traverse par le comité de sélection. Cette façon de faire leur a d’ailleurs permis de rencontrer de bons candidats et d’entendre leur vision de l’organisation ce qui a apparemment été révélateur. Aucune autre nomination n’a été annoncé aujourd’hui mais Molson a dit qu’il appartiendrait à Gorton et Hugues de décider qui d’autre se joindrait au département des opérations hockey que ce soit parmi les candidats déjà vu ou une toute autre personne. Hughes a ajouté qu’il en discuterait avec Gorton et qu’ils passeraient en entrevue les candidats au rôle d’assistant directeur-gérant. Bien sûr, l’avoir en poste le plus rapidement possible serait bien, mais il vaut mieux embaucher la bonne personne que la personne qui peut prendre le rôle rapidement.

Pour l’instant, Hughes a expliqué que ses 3 priorités les plus importantes étaient les suivantes: rencontrer les joueurs et le personnel, visiter et évaluer les départements des statistiques avancées, du recrutement et du développement et enfin, se préparer pour la date limite des transactions qui approche à grands pas. Gorton a mentionné qu’aucun joueur n’avait demandé à être échangé à ce jour.

À quoi ressembleront les Canadiens de Kent Hughes ? Eh bien il a dit que dans un monde idéal, ils seraient une équipe de possession de rondelle, rapide avec un accent sur l’offensive mais tout en étant responsable défensivement. Il a toutefois ajouté qu’il faut bâtir autour des joueurs qui sont à sa disposition et que ça peut être un long processus. Il n’a pas l’intention de mettre un autre entraîneur en place pour l’instant, il entend parler avec Dominique Ducharme et voir ce qu’il a à dire, mais il ajoute aussi qu’il a sa propre idée sur ce que doit être un coach des temps modernes et clairement, Ducharme va se le faire dire. Fait intéressant, il a aussi dit que c’est important d’avoir une équipe qui va avec le coach en place, citant en exemple Trotz à New York et Cooper à Tampa Bay.

Quand on lui a demandé quels éléments de l’alignement du CH l’avait convaincu d’accepter le rôle, il a répondu qu’il n’aurait pas voulu d’une équipe déjà toute faite, il est là pour travailler et il aime les défis. Il a par contre mentionné que le CH a de jeunes joueurs excitant comme Suzuki et Caufield ainsi que des joueurs plus établis. Pour l’instant, il veut parler aux joueurs et apprendre à connaitre l’équipe et la dynamique du vestiaire.

Pour Hughes, le mot choisi importe peu, qu’on parle d’une reconstruction, d’un reset ou d’un ré outillage, son but demeure le même: bâtir une équipe gagnante pour longtemps et non pas pour seulement un an ou deux, il veut bâtir une équipe qui gagne constamment. Comment on s’y prend? Eh bien ce n’est pas simplement une question d’aller chercher les meilleurs joueurs, il faut mettre une bonne culture en place qui fera que les joueurs veulent venir à Montréal, ce n’est pas toujours une question d’argent mais plutôt d’opportunité. En d’autres mots, bâti une équipe gagnante et les joueurs viendront.

Pour ceux qui se demande en quoi les habilités de Hughes complèteront celles de Gorton, le principal intéressé dit être une bonne personne de hockey, connaître la façon de penser des agents et des joueurs mais également avoir fait beaucoup de recrutement en cherchant des clients et avoir travailler sur le développement de joueurs en aidant ses clients à s’améliorer et il croit que c’est très important pour une équipe. Il a même raconté que Ron Hextall lui avait déjà dit qu’il achetait quand la valeur était hausse et vendait quand elle était basse et il dit vouloir s'éloigner de ce genre de mentalité. Il entend utiliser toute l’information à sa disposition pour permettre à ses joueurs de s’améliorer et devenir meilleur.

Point de vue repêchage, il croit que ce n’est pas le rôle du DG d’avoir une opinion sur chaque espoir après l’avoir vu jouer une ou deux fois, non le job de DG c’est de décider le genre de joueur que veut l’organisation, l’identité de l’équipe, le genre de caractère qu’elle veut avoir et il ajoute que c’est aussi important d’apprendre à mieux connaitre les joueurs. À l’entendre, il semble que le CH a l’intention de mettre l’accent sur le repêchage. Pour l’instant, Gorton se dit confortable avec le fait que Martin Lapointe est en charge de superviser le repêchage, mais il est difficile d’ajouter des recruteurs pendant la saison. Ce ne serait pas surprenant du tout de voir de nouvelles embauches pendant la saison morte, puisque tant Gorton que Hughes semble sérieusement vouloir bâtir le département du recrutement.

Finalement, un journaliste a demandé à Geoff Molson s’il voulait voir Carey Price finir sa carrière à Montréal et il a répondu que pour lui, la priorité, c’est que Carey Price soit bien et en santé. Il veut le voir être capable de jouer comme il l’a fait dans les séries. Demain, Gorton et Hughes prendront l’avion pour rejoindre l’équipe à Vegas et le vrai travail commencera. Personnellement, j’ai bien hâte de voir ce que l’avenir réserve aux Habs.
Join the Discussion: » 746 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» The Rocket Through to the Third Round
» Never a Dull Moment
» Price Named Finalist for the Bill Masterton Trophy
» Former Habs Playoffs Fortune and World Championships Update
» Off-Season Habs Collecting