Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

What Perreault and Raymond Had to Say

July 30, 2021, 4:53 PM ET [1 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

There’s never a dull moment in Habs land and it seems to be even more true this offseason. After signing several players when the free agency marked opened on Wednesday, Marc Bergevin added another winger to his team in Mathieu Perreault and the Habs also announced the nomination of Eric Raymond as goalie coach.

While Mathieu Perreault played 7 or 8 years in the league as a center, he has mainly been playing left wing under Paul Maurice in Winnipeg. Recrutes’ Grant McCagg today reported an interesting stat, in the last season Cedric Paquette took more faceoffs than Perreault did in the last 4 seasons put together. For those seasons, Perreault averaged about 30 faceoffs a year. He did mention to Ducharme that he was comfortable playing at center, but it’s not something Ducharme asked him. At present, he doesn’t know what his role will be on the team, but he’ll be able to fill some of the leadership void that Perry’s departure and Byron and Weber’s injuries created.



In his Zoom call, Perreault had a Montreal Canadiens’ Centennial Classic jersey hanging on the wall and journalists wondered how he had got it. Turns out most of his friends are Habs fans and one of them left his jersey there after a watch party during the playoffs. After the Jets’ elimination, Perreault did follow the Habs cup run and really enjoyed it. He was glad when the Canadiens reached out to him and immediately told his agent that the Canadiens were his first choice. Taking a one-year deal with a low salary wasn’t an issue for him, he had the opportunity to make plenty of money in the past and was just happy to be able to live a boyhood dream.

For those who took to Twitter to say that clearly, it meant more to Perreault to play for Montreal than money did unlike for Danault, that’s a rather short sighted and misguided vision. Phil Danault played 6 years for the Montreal Canadiens and gave them and their fans his whole. At 28, this was Danault’s only chance to get a big pay day and he did it. When Jonathan Drouin stepped away from the team, some of the comments made by Danault were quite telling about the pressure that comes with being a French-Canadian playing in Montreal, it looks to me like he might have been sick and tired of that pressure and after 6 years, who could blame him? Meanwhile, Perreault turns up in Montreal at 33 years old having already earned over $28 M in his career and facing a lot less pressure and expectations than Danault did as the Canadiens’ first line center by default.

Yesterday’s other hire was goalie coach Éric Raymond who looked happy to join the Canadiens’ organization. After Stephane Waite’s dismissal last season, Sean Burke was named Director of Goaltending and filled in as goalie coach at the same time, looks like he’ll now stick to the Director post from now on. Raymond has quite a bit of experience on his resume; he was the goalie coach for the Hartford Wolf Pack in the AHL from 2016-2017 to 2019-2020 while also being a goalie development consultant for the Rangers are the same time.


Interestingly, the 49-year-old coach has worked with Dominique Ducharme in the past as he occupied the same position with the Halifax Moosehead between 2010 and 2018 and won both the LHJMQ title and the Memorial Cup with Ducharme. He was pleased to say that they have a pretty good relationship and that they’ll probably be closer than head coach and goalie coach normally are.

Finally, the Canadiens announced today that Paul Byron underwent hip surgery and is expected to make a complete recovery in 5 months. This goes a long way towards explaining why Marc Bergevin has been signing extra wingers, he knew that he would have to make do without his assistant captain. With both Byron and Weber sidelined, the leadership in the room will take a hit and it will be interesting to see who gets to wear the “C” and the “As”. Although I do not expect a new captain to be nominated until Weber officially retire and then, I believe Gallagher should get the nod. As for the assistants, I’d quite like to see Jeff Petry step up and Nick Suzuki receive that honor, it would make him the natural choice as the captain once Gallagher retires.



On ne s’ennuie jamais dans l’entourage du CH et c’est d’autant plus vrai pendant la courante saison morte. Après avoir signé de nombreux joueurs lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes mercredi, Marc Bergevin a ajouté un autre ailier à son équipe en la personne de Mathieu Perreault et les Canadiens ont également annoncé la nomination d’Éric Raymond à titre de coach des gardiens.

Bien que Perreault ait joué 7 ou 8 ans dans la ligue en tant que joueur de centre, il a joué à l’aile pour la plus grande partie des 4 dernières années sous les ordres de Paul Maurice à Winnipeg. Le journaliste de Recrutes Grant McCagg rapporte d’ailleurs que Cedric Paquette a pris plus de mises en jeu cette saison que Perreault au cours des 4 dernières années. En fait, pendant ce laps de temps, il a pris en moyenne 30 duels par saison. Il a mentionné à Ducharme qu’il est à l’aise pour jouer au centre, mais ce n’est pas Ducharme qui le lui a demandé. Pour l’instant, il ne sait pas quel rôle il sera appelé à jouer avec l’équipe, mais il sera certainement en mesure de combler une partie du vide de leadership crée par le départ de Perry et les blessures de Weber et Byron.



Dans son appel Zoom, Perreault avait un chandail du CH de la Classique du centenaire accroché au mur et les journalistes se sont empressés de lui demander comment il l’avait eu. Il a alors raconté que la plupart de ses amis sont des partisans des Canadiens et l’un d’eux a laissé son chandail chez lui lors d’un visionnement de groupe d’un match du Tricolore. Après l’élimination des Jets, Perreault a suivi le parcours des Habs en séries et à pris du bon temps. Il était bien content lorsque le CH a manifesté son intérêt et il a immédiatement dit à son agent que Montréal était son premier choix. Prendre une entente d’un an seulement avec un modeste salaire n’était pas un problème pour lui, comme il l’explique, il a eu la chance de faire beaucoup d’argent dans le passé et il est seulement comptant de réaliser un rêve d’enfance.

Pour ceux qui se sont empressés d’aller cracher leur fiel sur Twitter en disant que clairement jouer pour le CH valait plus aux yeux de Perreault qu’à ceux de Danault, c’est une vision à la fois erronée et manquant de perspective. Phil Danault a joué pour Montréal pendant 6 ans et à tout donner pour l’équipe et pour les partisans. À 28 ans, il s’agissait probablement de sa seule chance d’aller chercher un gros contrat et c’est ce qu’il a fait. Quand Jonathan Drouin a quitté l’équipe, certains des commentaires que Danault a fait étaient plutôt révélateurs quant à la pression qui vient avec le fait d’être un Canadien-français qui porte l’uniforme du Tricolore. Il me semble qu’il en avait peut-être assez de cette pression et qu’après 6 ans, personne n’est en position de le blâmer. Pendant ce temps, Perreault s’amène à Montréal à 33 ans, ayant déjà fait plus de 28 millions en carrière et il aura beaucoup moins d’attentes à son endroit qu’il n’y en avait sur Danault en tant que premier centre du CH par défaut.

Quant au nouvel entraîneur des gardiens, Éric Raymond, il semblait bien content de se joindre à l’organisation. Après le congédiement de Stéphane Waite la saison dernière, Sean Burke avait été nommé Directeur du département des gardiens en plus d’assumer l’intérim en tant qu’entraîneur des gardiens, il semble donc qu’il n’occupera que le poste de Directeur à l’avenir. Raymond a un CV bien étoffé, il a été l’entraîneur des gardiens du Wolf Pack de Hartford dans la LAH de la saison 2016-2017 à 2019-2020 tout en étant le consultant au développement des gardiens pour les Rangers en même temps.



Encore plus intéressant, l’homme de 49 a déjà travaillé en étroite collaboration avec Dominique Ducharme alors qu’il occupait la même position avec les Mooseheads de 2010 à 2018. Le tandem avait alors remporté le championnat de la LHJMQ ainsi que la Coupe Mémorial. Il était heureux de dire qu’ils ont une bonne relation et qu’ils seront probablement plus proche que ne le sont normalement les entraîneurs-chefs et les entraîneurs de gardiens.

Finalement, le CH a annoncé cet après-midi que Paul Byron avait subi une opération à la hanche et qu’il devrait être rétablit dans 5 mois. Voilà qui explique le fait que Bergevin ait signé tellement d’ailiers, il savait qu’il devrait se débrouiller sans son assistant capitaine. Avec Byron et Weber sur la touche, le leadership dans le vestiaire en prendra pour son rhume et il sera intéressant de voir qui arborera le C et les As. Bien que je ne pense pas qu’un nouveau capitaine sera nommé avant que Weber ne soit fixé sur son avenir, je crois que Gallagher devrait être l’heureux élu quand viendra le temps. Quant aux assistants, j’aimerais voir Jeff Petry prendre du galon et Nick Suzuki se voir confier ce nouveau rôle, ça le placerait en bonne position pour devenir le capitaine lorsque Gallagher prendra sa retraite.

Join the Discussion: » 1 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» Short and Sweet - Perreault Signed
» A Busy Day
» On Your Mark, Get Set, Go!
» Decision Time
» Jacked Up Price Tag?