Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

About Tomas Tatar

November 11, 2020, 5:03 PM ET [592 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

In the latest edition of his Ask Arpon column on the Athletic, Arpon Basu was asked by a reader why everyone seem to write-off the possibility of Tatar being back with the Tricolore beyond this upcoming season. As per usual, Basu provided a pretty good answer and one that got me thinking.

Since arriving with the Canadiens, Tatar has fit right in, he slotted alongside Danault and Gallagher on the top line and hasn’t missed a beat since. Some will say that his performance in the playoffs was underwhelming to say the least, but to those people, I’ll say that was a 10-game stretch in strange circumstances. The same way some people think Suzuki and Kotkaniemi shouldn’t be praised too much for their performance over a 10-game stretch, I think Tatar shouldn’t be crucified for his play in the same stretch. After all, this player was second on the Habs in points with 58 in his first year in Montreal and he topped the ranking last season with 61.

There’s no question that the Canadiens cannot afford to sign him to a contract extension worth as much as he’s making right now ($4.8 M per season), but what if his expectations are lowered by the current situation? We’ve all seen it; the big bucks weren’t there in free agency this off-season. Revenue is way down and general managers are much more cautious with their spending since the league was hit so hard by the pandemic. If a scorer like Mike Hoffman is still out there looking for a contract over a month after the beginning of free agency, who’s to say Tatar would be able to cash in next summer? Even the biggest fish in the free agency pond was only able to get himself a home for a year. Taylor Hall decided to sign with Buffalo for one season and see if he can get more cash next offseason and who could blame him?

On top of that, Bergevin has showed that he is now all-in, his actions have showed that he believes now is the time to win for the Canadiens. Given that, I very much doubt that the Canadiens will be seller at the deadline and let Tatar go for picks which means that if they don’t resign him, they’ll lose him for nothing. Remember when Gallagher spoke to the media after signing his new contract, he did mention that he hoped his linemates would stick around even if it wasn’t his call. Should things go according to plan and the Canadiens experience a winning season, is it such a stretch to think that Tatar could be tempted to stick around at a discount while hockey rides off the pandemic storm?

Maybe I’m just too optimistic here but as I’ve said before, the pandemic has created the perfect storm for the Canadiens in the 2019-2020, it threw them a couple of lifelines. Without it, they wouldn’t have made the playoffs and they would have had a lot more competition on the free agency/trade markets to nab their desired targets. Perhaps, just perhaps will the financial uncertainty allow them to keep a player that has proven to be a great fit since landing in Montreal two seasons ago…



Dans la dernière édition de sa chronique “Ask Arpon” sur le site de The Athletic, Arpon Basu s’est fait demander par un lecteur pourquoi tout le monde semble penser que c’est impossible que Tomas Tatar soit avec le Tricolore au-delà de la prochaine saison. Comme toujours, la réponse de Basu était bonne et m’a fait réfléchir.

Depuis son arrivé avec les Canadiens, Tatar a eu l’air d’un poisson dans l’eau, il s’est glissé sur la ligne de Danault et Gallagher et la position lui va comme un gant. Il a bien performé de manière constante. Certains diront que sa performance pendant les séries laissait fortement à désirer mais à ceux-là je réponds qu’il s’agissait d’une seule séquence de 10 matchs dans des circonstances inhabituelles. De la même façon que certains croient que ladite séquence de 10 matchs ne devrait pas nous rendre trop optimistes sur les performances de Suziki et Kotkaniemi, je crois que c’est aussi vrai que ça ne devrait pas nous rendre trop durs dans notre évaluation de Tatar. Après tout, depuis son arrive, il a été deuxième compteur de l’équipe avec 58 points à sa première saison et premier compteur avec 61 points cette année.

Clairement, le CH ne peut se permettre de faire signer une prolongation de contrat pour autant d’argent qu’il en gagne présentement (4.8$M par saison), mais serait-il possible que ses attentes salariales aient été diminué par la situation actuelle? Nous l’avons tous vu, les gros dollars n’étaient pas là sur le marché des agents libres cette saison. Les revenus ont chuté dramatiquement et les directeurs gérants sont plus que prudent au moment de délier les cordons de la bourse depuis que la ligue a été frappé si durement par la pandémie. Si un joueur de la trempe de Mark Hoffman est toujours libre comme l’air à chercher un contrat un mois après l’ouverture du marché des agents libres, qui peut dire que Tatar sera capable de décrocher le gros lot l’an prochain? Même la plus belle prise du marché cette saison a dû se résoudre à accepter un contrat d’un an. Clairement, il a décidé de prendre un contrat d’un an et de voir si plus d’argent serait disponible l’été prochain et qui peut le blâmer?

Au surplus, Bergevin a démontré qu’il est en mode gagner maintenant, il croit que le temps est venu pour le Tricolore de gagner et ses actions pendant la saison morte en sont la preuve. Considérant cela, je doute fortement que la Sainte-Flanelle sera vendeur à la date limite des transactions en laissant Tatar partir en retour de choix de repêchage, ce qui signifie que s’ils ne lui font pas signer d’extension de contrat, ils le perdront pour rien. Vous vous souvenez de l’entrevue de Gallagher après la signature de son nouveau contrat? Il a mentionné qu’il aimerait bien voir ses compagnons de trio rester même si ce n’est pas une décision qui lui revient. Si les choses se passent comme prévues et que le CH connaît une saison gagnante, est-ce si incroyable de penser que Tatar pourrait être tenté de rester à un prix réduit pendant que le sport se remet de la pandémie?

Peut-être suis-je trop optimiste présentement, mais comme je l’ai dit dans le passé, la pandémie à créer la tempête parfaite pour le CH en 2019-2020, elle leur a donné deux bouées de sauvetage. D’abord en lui permettant de faire les séries et ensuite en éliminant beaucoup de compétiteur sur les marchés des transactions et des agents libres, leur permettant d’aller chercher les joueurs convoités. Peut-être, juste peut-être que la situation financière incertaine qui perdure leur permettra également de garder un peu plus longtemps un jouer qui a démontré qu’il était à sa place à Montréal au cours des deux dernières saison….
Join the Discussion: » 592 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» Tough Weekend at the Office for Caufield
» Towards Fantasy Hockey Relevance
» Most Memorable Habs Moment since 1993
» Molson on La Poche Bleue
» To Answer Ek’s Question…