Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

Romanov Jump Starts the Habs

January 14, 2022, 12:56 PM ET [299 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

Let’s not mince words, the Habs’ first period last night was downright pathetic, they only managed to generate 3 shots on goals in the first frame while Chicago pummeled Samuel Montembeault with 13 shots and took the lead on a blown defensive coverage. After 20 minutes, most fans were contemplating turning to coffee to stay awake or just calling it quits but it would have been a mistake. I said in yesterday’s blog that I hoped to see a better effort from the Canadiens and it’s not because I want to see them win, this season is over for all intents and purposes, but I want to see them put on a fight. I want to see them try, I want to see our youngsters learn and you don’t learn by being the league’s punching bag.

Thankfully, the Habs came out swinging in the 2nd period and started testing Marc-André Fleury, they put 17 shots on goal in those 20 minutes and 2 miracles happened. First, Jeff Petry, who hasn’t played like we all know he can since the start of the season finally scored his first of the year, his 1st in 54 games to be precise. That doesn’t mean that normal Petry’s back though, he still had a few brain cramps throughout the game, including a costly penalty, but still it was nice to finally see some positive. The second miracle was the power play finally scoring for the first time since December 4th, granted, there was a huge break since then, but the Habs had been unsuccessful in their last 26 power plays. Mike Hoffman was the one who managed to get the puck behind Fleury after Caufield feed him from his new bumper position.

What’s also interesting though is how the Habs got that power play opportunity. Once again last night, Alexander Romanov played a very physical game landing 6 hits but none more impressive than the one on Lafferty who was rocked to his very core which lead Carpenter to jump the Canadiens’ defenseman. Since the hit was perfectly legal and the Hawks player was the one to initiate, he ended up getting an extra 2 minutes as instigator and that’s how the Canadiens took the lead. Throughout the game, Romanov was energetic and a very bright spot for the Habs, there were some growing pains at first, but the young Russian is now starting to find his grove and that’s great to see.



Montreal couldn’t keep the lead though, as Patrick Kane made the most of Jeff Petry’s penalty, bringing everyone back to square 1. Still, the Canadiens at least made it to overtime before Philipp Kurashev gave the Hawks the win on a goal that was reviewed not once, but twice. Firstly, because the net was off its mooring by the time the puck had gone in, which didn’t matter to the league as they ruled that this was Mike Hoffman’s fault and that the goal would have been good had the Hawks not been offside according to the linesmen. The NHL didn’t agree though and ruled that the player who entered the zone before the puck was in control of it and the play was therefore onside, a rule that was modified not so long ago to be fair. Habs Twitter absolutely blew up after the goal was allowed to stand, but I’m not sure why. In the end, that was the best possible outcome for the Canadiens, they worked hard but didn’t hurt their chances to pick 1st at the next draft.



My main grievance with last night’s game has got to be once again Ducharme’s use of the kids. As Brian Wilde rightfully pointed out in his call of the Wilde, it’s not a good thing that Caufield and Poehling were barely used for 4 minutes in the first while Laurent Dauphin, who’ll be back in the AHL next season spent nearly 6 minutes on the ice. And before you tell me it’s because he played on the PK, he spent 4:33 on the ice at even strength. As we get ready for a rebuild, Ducharme’s focus should be on building up the confidence of the players who are likely to be around next season and beyond, even if he won’t be.



Ne machons pas nos mots, la première période du CH était tout simplement pathétique, l’équipe ne réussissant que 3 lancers au filet pendant que les Hawks bombardaient Montembeault de 13 lancers et prenait l’avance grâce à une bévue défensive du CH. Après 20 minutes, la plupart des fans songeaient à faire du café pour rester éveillé ou à aller se coucher mais ça aurait été une erreur. J’ai dit dans mon blogue d’hier que j’espérais voir un meilleur effort des Canadiens et ce n’est pas parce que je veux les voir gagner, la saison est à toute fins pratiques terminée, mais je veux les voir se battre. Je vais les voir faire de leur mieux, je veux voir nos jeunes joueurs apprendre et on n’apprend pas à être le punchingball bag de la ligue, on apprend en se battant.

Heureusement, les Habs sont sortis en force en 2e et se sont mis à défier Marc-André Fleury, prenant 17 tirs au but lors de ces 20 minutes et 2 miracles se sont produits. Premièrement, Jeff Petry qui n’est pas l’ombre de lui-même depuis le début de la saison a finalement fait bouger les cordages pour la première fois de l’année, son premier but en 54 matchs pour être plus précise. Ça ne veut pas dire que Petry est de retour à la normale cependant, puisqu’il a eu quelques crampes au cerveau pendant le match, incluant une pénalité des plus coûteuse, mais quand même, c’était bien de voir au moins un signe positif. Le deuxième miracle est survenu en fin de deuxième lorsque le jeu de puissance a finalement fait mouche pour la première fois depuis le 4 décembre dernier. Oui, je sais, il y a eu une longue pause depuis mais quand même, l’avantage numérique avait fait chou blanc lors de ses 26 dernières occasions. Mike Hoffman fut le buteur après avoir été alimenté par Cole Caufield de sa nouvelle position dans l’enclave.

Ce qui est également intéressant, c’est la façon par laquelle le CH s’est retrouvé en avantage numérique. Une fois de plus hier soir, Alexander Romanov a joué un match très physique, appliquant 6 mises en échec mais aucune ne fut plus impressionnante que celle avec laquelle il a épinglé Lafferty à la bande, ce qui a poussé Carpenter à inviter le défenseur du CH à se battre. Puisque la mise en échec était parfaitement légale et que Carpenter a été l’instigateur du combat, il a reçu un 2 minutes supplémentaire en tant qu’instigateur, ce qui a permis au Tricolore de prendre les devants. Tout au long du match, Romanov a été énergique et l’un de ceux qui se sont démarqués chez le CH. Le jeune russe a bien eu quelques difficultés à s’adapter au jeu nord-américain mais il commence définitivement à se placer et c’est de toute beauté à voir.



Montréal n’a pu conserver l’avance par contre alors que Patrick Kane a profité de la punition à Jeff Petry pour ramener tout le monde à la case départ. Quand même, le CH s’est rendu en prolongation avant que Philipp Kurashev ne donne la victoire aux Hawks sur un but qui a dû être revu non pas une fois, mais deux fois. Premièrement, le filet avait été délogé de ses amarres avant que la rondelle ne traverse la ligne, mais cela ne dérangeait pas puisqu’on a attribué le déplacement du but au replis d’Hoffman et le but aurait été bon s’il n’y avait pas eu hors-jeu sur la séquence selon les juges de ligne. La ligue n’était pas d’accord toutefois et a décidé que le joueur qui avait pénétré dans le territoire offensif avant la rondelle en avait le contrôle et qu’il n’était conséquemment pas hors-jeu, une règle qui a été modifié il n’y a pas si longtemps pour être honnête. Habs Twitter a littéralement explosé à ce moment-là mais je ne vois pas pourquoi. Après tout, le CH s’est bien battu mais n’a pas nui à ses chances de choisir au 1er rang du prochain repêchage, tout est bien qui finit bien.



Mon plus gros problème avec le match d’hier cependant est encore une fois l’utilisation que Dominique Ducharme fait des jeunes. Comme Brian Wilde l’a fait remarquer dans son “Call of the Wilde”, ce n’est pas une bonne chose que Laurent Dauphin ait plus de temps de glace en première que Caufield et Poehling qui ont tous deux à peine joué 4 minutes. Pendant ce temps, Dauphin qui sera de retour dans la ligue américaine l’an prochain a passé près de 6 minutes sur le jeu. Avant que vous me disiez que c’est parce qu’il joue en désavantage, sachez qu’il a passé 4 :33 sur la glace à forces égales. Alors qu’on se prépare pour une reconstruction, Ducharme devrait se concentrer sur bâtir la confiance des joueurs qui seront encore ici l’an prochain même si lui n’y sera pas.

Join the Discussion: » 299 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» No Ugly Ducklings
» It's Time to Talk Again
» Rock Bottom
» Halfway There
» Is Hockey for Everyone?