Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

One Year Ago Today...

June 22, 2022, 12:55 PM ET [572 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me @KarineHains for all updates about the Montreal Canadiens and women's hockey

Last night, the NHL held its annual awards ceremony, and it was the Red Wings’ Moritz Seider who was crowned rookie of the year and deservedly so. A year ago, though, Cole Caufield scored the first playoffs goal of his career with the Tricolore and many Habs fans hoped that he would be the first Hab to claim the Calder trophy since Ken Dryden in 1972. Things didn’t go as planned though and after a magical Cup run last Summer, the Canadiens came crashing back down to earth this last season.



Like everyone else, Caufield had a tough year and was nowhere to be seen in the Calder trophy conversation, rightfully so since Seider, Zegras and Bunting were all deserving candidates who were consistently good all season long. When Martin St-Louis joined the Canadiens, the shackles were taken off Caufield, Suzuki and the Montreal players who have a more attacking style.

People seem to forget that when he joined the Habs in the Spring of 2021, Caufield got 5 points in 10 games in the regular season. A small sample, but nowhere near the kind of production he was able to generate in the later part of this last season under the new Canadiens’ head coach. Then, in the playoffs, he wasn’t even put in the line-up early on, Ducharme preferring to opt for older and more experienced players who were best able to play his favored style of hockey. In the end, it was injuries that lead to the likes of Kotkaniemi and Caufield being inserted in the line-up and a year ago, when Caufield scored on the power play in game 5 of the Western Conference final, it was his first post season goal. Meaning that it took him 14 playoffs game to score in Ducharme’s stifling style of play.



When Ducharme took stock at the start of the last campaign, he realized that he no longer had his captain or his number one goaltender and he thought that the only way he could win, was by playing a defensive brand of hockey. It’s no surprise that a player such as Caufield couldn’t thrive under those conditions. He was playing his first full year of pro hockey in a system he was ill fitted for, and it was obvious that he didn’t really have his coach’s full confidence. We’ll never know how he would have faired had St-Louis been there at the start of the year and that’s quite alright. A Calder trophy looks good on a resume, but at the end of the day, that’s not the trophy a hockey player dreams about, they all want Lord Stanley’s Cup and that one is still within Caufield’s reach.

The Canadiens gave us great playoffs run in 2021, but let’s face it, the style of play was nowhere near as entertaining as what we’ve seen since St-Louis’ appointment. Of course, the more entertaining style didn’t result in wins, but that we’ll come in time as the new front office carries on crafting the team with the identity, they want to give it. Once that’s done, St-Louis should have players better suited to his preferred attacking style of hockey and that should allow him to get results. It won’t be done overnight, or even in a single offseason, you can expect growing pains this upcoming season as the coach will work with a very young blue line, but in the end, it will all be for the greater good. The aim is for the Montreal Canadiens to become a perennial contender and to finally be once again an entertaining team to watch.

Hier soir, la LNH a tenu sa soirée de remise des trophées et c’est Moritz Seider des Red Wings de Détroit qui a été sacré recrue de l’année, avec raison. Il y a un an cependant, quand Cole Caufield a marqué le premier but en séries de sa carrière avec le Tricolore, plusieurs partisans du CH se sont mis a espérer qu’il deviendrait le premier représentant de la Sainte-Flanelle a gagner le trophée Calder depuis Ken Dryden en 1972. Les choses ne se sont pas passées comme prévu toutefois et après un parcours de rêve jusqu’à la finale de la Coupe Stanley, le CH est retombé brutalement dans les bas-fonds de la ligue cette saison.



Comme tous ses coéquipiers, Caufield a connu une saison difficile et n’a même pas été mentionné dans les conversations pour le trophée Calder, comment aurait-il pu l’être alors que Seider, Zegras et Bunting ont tous bien performés tout au long de la saison. Quand Martin St-Louis a été embauché par la Sainte-Flanelle, les fers aux pieds de Caufield, Suzuki et des autres joueurs avec un style plus offensif du CH ont finalement été retirés.

Les gens semblent oublier que lorsqu’il s’est joint aux Canadiens au printemps 2021, Caufield a obtenu 5 points en 10 matchs pendant la saison régulière. Un petit échantillon certes, mais loin de son rythme de production sous les ordres de St-Louis. Puis, au début des séries, il n’.était même pas de l’alignement, Ducharme préférant utiliser des joueurs plus âgés et correspondant mieux au style de jeu qu’il préconisait. Au final, c’est en raison de blessures que des joueurs comme Kotkaniemi et Caufield ont pu intégrer l’alignement et, il y a un an quand Caufield a fait bouger les cordages en avantage numérique dans le 5e match de la finale de l’ouest, c’était son premier but en séries. Il lui a fallu 14 matchs en séries pour marquer dans le système de jeu serré de Ducharme.



Quand celui-ci a fait l’inventaire en début de saison, il a réalisé qu’il n’avait plus son capitaine et son gardien numéro un et il s’est dit que la seule façon de laquelle il pourrait gagner serait en favorisant un style de jeu défensif et étouffant. Ce n’est pas une surprise que des joueurs comme Caufield ne soient pas parvenu à exceller dans ces conditions. Il jouait sa première saison complète dans la LNH, dans un système pour lequel il n’était pas fait et il était évident qu’il n’avait pas la confiance de son entraîneur. On ne saura jamais comment il se serait tiré d'affaire si St-Louis avait été présent dès le début de la saison et ce n’est pas grave. Oui, un trophée Calder parait bien sur un tableau de chasse, mais ce n’est pas le trophée dont rêvent tous les joueurs de hockey, ils veulent tous la Coupe Stanley et celui-là, il est encore à la portée de Caufield.

Les Canadiens nous ont donné tout un parcours en séries en 2021 mais il faut être honnête, le style de jeu préconisé était loin d’être aussi intéressant que ce que nous avons vu depuis la nomination de St-Louis. Bien sûr, le style de jeu excitant ne s’est pas encore traduit en nombre de victoires, mais cela viendra avec le temps alors que le nouvel état-major tente de donner une nouvelle identité à cette équipe. Quand ce sera fait, St-Louis devrait avoir des joueurs correspondant mieux au style de jeu qu’il préfère et cela devrait lui permettre d’obtenir les résultats recherchés. Ça n’arrivera pas du jour au lendemain, ni même en une seule saison morte, les partisans peuvent s’attendre à en voir de toutes les couleurs cette saison alors que l’entraîneur travaillera avec une jeune ligne bleue, mais c’est le métier qui rentre et ça en vaudra éventuellement la peine. Le but, c’est de faire des Canadiens des aspirants constants à la Coupe Stanley et d’en refaire une équipe divertissante à regarder.
Join the Discussion: » 572 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» Burke's Law
» Richardson on his Way to Chicago
» Who's Next?
» Memorial Cup Time
» Who Will Wear the C?