Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

Having a (Cau)Field Day

April 10, 2021, 10:49 AM ET [429 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

It was a big day for Cole Caufield yesterday, not only was he going to play his first professional hockey game but before that, he was also announced as the winner of the Hobey Baker award as the best college hockey player in the USA. Prior to the game, coach Joel Bouchard let him watch the ceremony in his office because he thought he should get to experience that, even if he couldn’t be there in person.



When the puck dropped though, it was obvious that Caufield’s mind was on the game and nothing else. The 15th overall pick of the 2019 NHL draft was all business and gave the fans exactly what they wanted to see, in a 5-3 Rocket win, the youngster had 2 goals and one assist.

Bouchard had said that Caufield would be placed in the right conditions to succeed and he wasn’t kidding. He put his shiny new player on a line with veterans Jordan Weal and Yannick Veilleux and was also on the power play. It’s on the man advantage that Caufield opened his pro goal account, with a one-timer from what has come to be known as his office, in other words, Ovechkin’s power play spot.



Later on, he showcased some great stickhandling to make his way to the Marlies’ net and when he lost the puck, captain Xavier Ouellet was there to put it in. Then, in the 3rd period with the score tied at 3-3, the diminutive winger took over the puck and put on the jets to go on a breakaway. Scott made the first save, but Caufield was quick to put his rebound in to notch his 2nd goal of the evening which would turn out to be the game winning goal.



Needless to say, Caufield’s first outing set Habs Twitter ablaze and there were numerous calls to: “Call him up to the Habs already!”. While his performance was impressive, one game doesn’t make a career, and Habs fans would do well to curb their enthusiasm. I’m not saying don’t call him up this year but take it one step at a time. Let him play a few games in the AHL and if his dominant play carries on, then you can call him up.

Of course, with Brendan Gallagher out and the Canadiens struggling to find their scoring touch, this type of player would be highly useful, but he remains a 20-year-old who’s yet to play in the NHL. The Rocket is playing the Marlies again at 3:00 PM today and then, Joel Bouchard’s team has a week off… Will Marc Bergevin be able to resist the temptation?

Montreal would be smart to take it slow and avoid another Ryan Poehling like scenario. The Habs fanbase thought a savior was born when he scored a hat trick in a meaningless game against the Leafs in his NHL debut and got the shootout winner. A couple of years on, many are calling him a bust even though he was always projected to be a good 3rd line centre and not an offensive dynamo.

Tonight, the Canadiens will take on the Jets and will try and avenge their 4-2 loss from Thursday with Allen getting a chance to make things right. Both Joel Armia and Ben Chiarot skated in Brossard before the morning skate, which is good news for the Canadiens. While the Chiarot-Weber pairing hasn’t been great this year, at least when he was in, the Canadiens used 6 d-men and not 5 like in last game’s 3rd period.

As for the lines, not many changes to report aside from the fact that Toffoli is now on Suzuki’s right and Anderson is on Staal’s (those are the changes we saw during the game Thursday). On defense, Otto Leskinen is paired up with Alexander Romanov, meaning that Mete will sit out tonight.



C’était une grosse journée pour Cole Caufield hier, en plus d’avoir gagné le trophée Hobey Baker en tant que meilleur joueur de hockey collégial aux États-Unis, il faisait ses débuts professionnels avec le Rocket de Laval. Avant le match, Joel Bouchard lui a permis de regarder la cérémonie parce qu’il pensait qu’il se devait de vivre cette expérience, même s’il ne pouvait y être en personne.



À partir de la mise en jeu initiale par contre, il était évident que tout ce qui préoccupait Caufield était le match à jouer et rien d’autre. Le 15e choix au total du repêchage de 2019 était en mode “business” et a donné aux fans exactement ce qu’ils voulaient voir, dans une victoire de 5-3 du Rocket, le jeune homme a marqué 2 buts et récolté une passe.

Bouchard avait dit que Caufield serait placé dans des conditions gagnantes et il ne blaguait pas. Il avait mis sa toute nouvelle recrue sur une ligne avec les vétérans Jordan Weal et Yannick Veilleux et sur le jeu de puissance. C’est justement avec l’avantage d’un homme que Caufield a inscrit le premier but à sa fiche, de l’endroit qui est maintenant connu comme « son bureau » c’est-à-dire l’endroit de prédilection d’Ovechkin sur le jeu de puissance.



Plus tard, il a démontré son talent en maniement de bâton pour se rendre au filet des Marlies, quand il a perdu le contrôle de la rondelle, le capitaine Xavier Ouellet était devant le filet pour enfiler l’aiguille. En 3e, avec un pointage de 3-3, le petit ailier s’est emparé de la rondelle et a appuyé sur l’accélérateur pour s’échapper. Scott a réalisé le premier arrêt mais Caufield a aussitôt bondi sur son retour pour inscrire son 2e but du match, qui serait le au final le but gagnant.




Il est inutile de dire que ce premier match de Caufield a immédiatement enflammé les médias sociaux avec de nombreux tweets proclamant: “Rappelez-le avec le grand club! Pas de temps à perdre”. Bien que sa performance ait été impressionnante, un match n’est pas garant d’une carrière, et les fans de CH feraient bien de calmer leurs ardeurs. Je ne dis pas de ne pas le rappeler cette saison, mais seulement de ne pas bruler les étapes. Laissez-le jouer quelques matchs dans la ligue américaine et si son jeu demeure dominant, il sera temps de le rappeler.

Bien sûr, en l’absence de Brendan Gallager et le fait que les Canadiens ont de la difficulté à capitaliser sur leurs opportunités, ce type de joueur pourrait être extrêmement utile, mais il demeure un jeune de 20 ans qui n’a pas encore joué dans le circuit Bettman. Le Rocket affrontera de nouveau les Marlies cet après-midi à 15:00 et ensuite, la troupe de Joel Bouchard profitera d’une semaine de congé. Est-ce que Marc Bergevin saura résister à la tentation?

Montréal ferait bien de prendre son temps et d’éviter un autre scenario à la Ryan Poehling. Les partisans du CH se sont emballés après que celui-ci eut récolté un tour du chapeau et marqué le but gagnant en fusillade lors d’un match sans importance contre les Leafs à ses débuts. 2 ans plus tard, plusieurs le traite d’échec même s’il a toujours été projeté comme un bon 3e centre et non pas comme une machine offensive.

Ce soir, les Canadiens tenteront de venger leur défaite de 4-2 contre les Jets jeudi soir et Jake Allen aura l’opportunité de faire amende honorable. Avant l’entraînement matinal, Joel Armia et Ben Chiarot ont tous deux patiné, ce qui est une bonne nouvelle pour le CH. Bien que le duo Chiarot-Weber n’ait rien cassé cette saison, au moins il permettait aux Habs d’utiliser 6 défenseurs et non pas 5 comme lors de la 3e jeudi.

Quant aux trios, ils ne changent pas beaucoup si ce n’est que Toffoli joue maintenant à la droite de Suzuki et Anderson à celle de Staal (des changements qu'on avait vu pendant le match jeudi). À la défense, c’est Otto Leskinen qui forme un trio avec Alexander Romanov ce matin, ce qui indique donc que Mete sera laissé de côté.

Join the Discussion: » 429 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» Unrealistic Goal or Growth? And an Update on Weber
» That’s a Wrap on the Season!
» Harder than it Had to Be
» Enough Already!
» Patience